top of page
Rechercher
  • Nicole Coiffard

Pour déléguer, fixez des étapes intermédiaires de validation

« Mais bon sang, ça fait 1 mois que je vous ai demandé ce travail, j’ai mon rendez-vous client dans 2 jours, et ça va pas du tout, ce que vous avez fait, là ! » Qui est le coupable ? Si vous voulez être efficace, tout le monde sait qu’il faut savoir déléguer. Il existe des formations d’une journée entière sur ce thème, qui vous apprendront à fixer des objectifs « SMART » : mesurables, atteignables, etc. etc. Certes, mais qu’est-ce qui pêche, en général ? La non-application de cette maxime bien connue « La confiance n’exclut pas le contrôle ». En clair, la règle maîtresse de la délégation, c’est de fixer des étapes intermédiaires de validation. Pour une petite tâche, il peut suffire de fixer un point de travail 3 jours avant la date limite. Pour un gros projet, les étapes de validation peuvent s’étaler sur plusieurs mois. En tant que manager, à vous de les organiser. Et si vous êtes « subordonné », prenez la main et imposez-les à votre N+1 !



1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page